CR 12 octobre 2019 – Marguareis, fermeture Fiat Lux

octobre 12, 2019 asmpg No comments exist

Nouvelle sortie pour le désormais fameux groupe spéléo français (vous comprendrez par la suite). Cette fois ci l’objectif est la fermeture du Fiat Lux, en récupérant quelques kits au passage.

Le départ se fait aux aurores et nous retrouvons Elodie et Arnaud à 7h30 à Breil. Nous partons ensuite directement -bien entendu nous avions déjà fait une pause-café- au col des seigneurs où nous rejoignons, aux alentours des 10h, Attilia et Francesco déjà sur place.

Petite nouveauté ce jour ci, Ilidio, le fraichement beau-père de Romain, est de la partie, et découvre pour la première fois le Marguareis.

Le trio Arnaud, Jo, Romain mangera un petit sandwich avant de se rendre à l’entrée du trou accompagné d’Elodie, Cathy, Ilidio, Francesco et Attilia.

Nous entrons dans l’aven à 11h30, avec comme objectif de descendre à -300m récupérer les kits et déséquiper le tronçon -300/-245. Pour ne pas sortir trop tard, nous nous fixons comme limite 13h30, heure après laquelle il faudra impérativement remonter.

La descente se fait comme à l’accoutumé : Jo dit d’y aller doucement, qu’on doit s’attendre, et deux puits plus bas nous ne le voyons déjà plus.

Arrivés à un petit palier à -120m, Surprise !!!, nous tombons sur une corde coupée, des maillons ouverts, et les plaquettes et le reste de la corde en bas du puits suivant.

Après moult réflexion, nous reconstituons la scène du crime de la sorte : La corde avait dû être coupée pendant le secours spéléo, et lorsque nous avons rééquipé avec Enrico, Domi et moi (Romain), nous avions laissé la corde coupée dans le puits, et celle-ci n’arrivait pas jusqu’au palier, il fallait encore désescalader 2m environ. Mais ensuite le reste de l’équipement était en place. Pour preuve, la suite de l’équipement se constitue de nœud en 8, or Enrico, qui avait fait le rééquipement de la partie supérieure, équipe toujours avec des nœuds de chaise.

Donc, lors de notre ultime expédition, nous avions laissé l’équipement en place, c’est à dire la corde de 95m, coupée à ses 2/3, permettant d’arriver au palier de -120 environ, puis la suite de la corde qui permettait de franchir les deux petits puits suivant.

Or, aujourd’hui, nous tombons sur un équipement totalement saboté, avec certes la corde coupée toujours en place, mais le reste de la corde et des amarrages laissés au bas du puits suivant. Notons que l’équipement initial présentait un Y en haut du puits, et qu’il ne reste alors plus que la plaquette de droite -dont le maillon est ouvert-, la plaquette de gauche se trouvant au bas du puits avec la corde.

Bref, impossible pour nous de continuer dans ces conditions. Nous sommes obligés de remonter.

Nous retrouvons au Don Barbera le reste du groupe, parti faire une randonnée vers « Lou Présépi », le Bralp, puis le CMS avant de rentrer au refuge italien. Nous leur faisons part du sabotage, et nous nous voyons obligés de rentrer, en ayant fermé l’entrée du trou au passage.

Pour les prochains camps, il faudra absolument retirer les cordes d’entrées des trous que nous laissons équipés afin d’éviter de genre de mésaventure.

Bien entendu nous ne savons pas qui a pu se permettre une telle œuvre, en sachant que seul un groupe de spéléo averti aurait pu se rendre à ce niveau du trou, étant donné la difficulté technique du gouffre.

Il faut se rendre à l’évidence, la notoriété du club fait probablement des jaloux, et nous veillerons à l’avenir à éviter de faire trop de découvertes spéléos afin d’éviter ce genre de désagrément.

Participants : Attilia, Cathy, Elodie, Arnaud, Francesco, Ilidio, Jo, Romain

Romain

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *